Le gîte et la chambre d'hôtes de Coganne en Brocéliande

Le Chateau de Trecesson

 

Le visiteur qui se dirige de Campénéac vers Paimpont découvre, en contrebas sur sa droite, d’imposantes toitures. À l’angle du chemin, un petit calvaire, puis une belle ferme, une haute muraille et apparaît, droit venu du 15ème siècle, le plus beau château de Brocéliande, qui nous rappelle que l’Ecosse n’a pas le privilège des fantômes…

Le château des esprits

Ceinturé par le miroir d’eau de ses douves, Trécesson attire étrangement les revenants entre ses murs de schiste rouge. Le château est bâti au pied des Buttes de Tiot qui cachent, sous leur couverture d’ajoncs et de bruyères, des tombes de la préhistoire : est-ce pour cela que les esprits des trépassés lui sont familiers ? À sa façon, Trécesson proclame, comme tout à Brocéliande, que la frontière entre ce monde-ci et l’Autre n’est pas infranchissable. Elle s’efface en certains lieux privilégiés, comme cette belle demeure entourée d’eau, si semblable aux châteaux des quêtes chevaleresques.

Plusieurs histoires étranges se rattachent au Château de Trécesson comme « la Chambre aux Revenants » ou le « Pied d’Anon ». Mais la plus connue est celle de la fiancée de Trécesson ou Dame Blanche.

Les récits varient dans le détail mais sont d’accord sur le fond. Cette histoire énigmatique raconte qu’aux environs de 1750, par une nuit d’automne, une jeune fiancée, revêtue de ses habits de noce, fut enlevée de son carrosse par deux gentilshommes masqués. Sous les yeux d’un braconnier caché à proximité et totalement terrifié par la scène, la jeune dame fut enterrée vivante dans le jardin du château.

Le lendemain, M. de Trécesson, averti par le témoin du crime, fit exhumer la victime. Elle respirait encore, mais rendit le dernier soupir avant d’avoir pu révéler le nom de ses bourreaux. On ne sut jamais qui elle était et pourquoi ses assassins lui avaient-ils réservé un sort aussi cruel.

Dans la chapelle du château, la robe nuptiale, le bouquet et la couronne de fleurs de la jeune victime restèrent sur l’autel, exposés à tous les regards, jusqu’à l’époque de la Révolution.

Contact :

OFFICE DE TOURISME DE PLOËRMEL « TERRES DE LÉGENDES »

5, rue du Val – B.P. 106
56804 PLOERMEL Cedex
02 97 74 02 70
accueil@tourisme-ploermel.com
www.tourisme-ploermel.com